Le pouvoir au bout des ailes

Ophélie

Illustration

CITIES
CONSUMPTION
EARTH_LIFE
CLIMAT
6
share_icon

L'oeuvre


Le message

Il n’est pas question ici d’être purement alarmiste ou d’imaginer un monde idéal qui ne verra jamais le jour, mais de redonner du crédit aux choses les plus simples et naturelles. Ces insectes pollinisateurs qui semblent nous embêter, surtout l’été, sont pourtant nos plus grands alliés. Ils sont aujourd’hui en grand danger d’extinction, en partie victimes des produits phytosanitaires de laboratoires. Ils entraînent avec eux tout un écosystème et engagent dans leur disparition la base d’une alimentation saine et naturelle, à savoir les fruits et légumes de saison. Nul d’entre nous ignore le dérèglement climatique et ses conséquences au niveau mondial, en revanche nous sommes trop peu à mesurer les conséquences à petites échelles avec le risque d’un effet boule de neige. Tous les citoyens du monde sont aujourd’hui concernés dans cet objectif de durabilité.


Le processus créatif

Mon objectif est de représenter la « globalité » des préoccupations environnementales avec cette sphère qui incarne le monde. L’abeille apparaît en tant qu’ambassadrice des insectes pollinisateurs dont la cause me tient beaucoup à cœur. Sa taille dominante montre simplement qu’elle est présente sur chaque continent et que nous sommes tous concernés. J’ai associé un effet de transparence sur l’abeille avec sa disparition progressive, d’où la couleur noire en arrière-plan qui symbolise le vide. La couleur orange au milieu contraste avec le noir et apporte de la lumière sur l’abeille portant un message d’espoir et pour encourager une meilleure sensibilisation.