Un parcours (pas très) glacial

Silvia Diez

Illustration

WATER_LIFE
20
share_icon

L'oeuvre


Le message

La fonte des glaces est un sujet de plus en plus présent dans notre société. Cela entraîne des catastrophes naturelles telles que des inondations ou une hausse du niveau de la mer qui perturbent nos vies.

Mais ce n'est pas seulement notre vie qui est affectée par ces catastrophes, c'est aussi la vie quotidienne des animaux vivant dans les endroits les plus froids de la planète. Comment feront-ils pour survivre ? Que vont-ils faire quand la glace ne sera plus là? Où iront-ils?

Ces animaux devront s'adapter en utilisant d'autres stratégies pour se déplacer en utilisant plus d'énergie dans leurs déplacements, voire pour trouver leur nourriture. Leur espace de vie se rétrécit et nous sommes les seuls en mesure de stopper la fonte des glaces et la disparition des eaux de mer gelées.


Le processus créatif

Pour concevoir cette illustration, j'ai pris comme point de départ la problématique des températures extrêmes que nous avons vécues cet été dans tous les pays du monde. Au cours des derniers mois, les sécheresses, les incendies et les inondations ont marqué nos vies, et ce ne sont que des signes que notre climat se transforme.

Nos mœurs ont changé et on s'est adaptés à de nouvelles façons de vivre. Cela m'a fait réfléchir aux animaux qui vivent dans les régions arctiques. Comment s'adaptent-ils à l'évolution du climat?
J'ai donc illustré comment les animaux devront se déplacer si leur habitat n'est plus le même. Sous forme de BD j'ai voulu raconter l'histoire d'un ours polaire sous forme de course d'obstacles. En fin de compte, il s'aperçoit que son périple ne finira jamais puisque son voyage est constamment troublé par le manque de structures glaciaires.